5 idées de séries à regarder #2

par lapetitenoune

Depuis que nous sommes rentrés de notre périple j’ai enfin plus de temps pour moi et ai pu m’adonner à l’un de mes passe-temps favoris, visionner des séries. J’ai fait quelques belles découvertes que je voulais vous partager aujourd’hui. Le premier article que j’avais posté sur le sujet ayant un franc succès, je reviens donc avec une nouvelle liste de sagas qui, je l’espère, vous plaira tout autant que la première.

Vous aurez sûrement entendu parler de certaines d’entre elles. Néanmoins, j’espère vous permettre d’en découvrir de nouvelles ou vous donnez envie de les voir ou (re)voir.

Il y a un peu de tout cette fois-ci, des séries espagnoles et d’autres plus internationales. Une saga policière, de l’humour, de l’amour et du féminisme. Bref, il devrait y en avoir pour tous les goûts. J’espère que ce nouvel opus vous inspirera si vous êtes à la recherche de nouvelles séries à regarder.

Bonne lecture!

***

The Morning Show
séries- the morning show

Si vous me suivez sur Twitter, vous l’aurez sans doute compris, c’est une série qui m’a profondément marquée. Je l’ai littéralement dévorée en un week-end. Et pourtant, à la base je n’étais pas plus attirée que ça par cette production Apple TV. Je pensais que cela serait assez consensuel, et j’avoue que la vie d’une matinale à l’américaine ne me branchait pas plus que ça.

Un vendredi soir où je n’avais rien de spécial à faire j’ai tout de même eu la curiosté de jeter un oeil au premier épisode et j’ai été tout suite embarquée dans son univers si spécial.

Féminisme, âgisme, racisme etc sont certains des thèmes abordés par le Morning Show avec justesse. Comme je vous le disais, je pensais trouver un show plutôt plat à la gloire de ses deux super-stars (Aniston et Whitherspoon), mais c’est tout le contraire que j’ai découvert.

C’est très dynamique, dramatique avec de jolies touches d’humour et d’émotion et tous les acteurs sont formidables.

Il y a bien sûr Jenifer Aniston qui est exceptionnelle en super star d’apparence égoiste et suffisante. Mais, les autres comédiens sont tout aussi justes. De Steve Carrell qui surprend en ex-vedette déchue à Billy Crudup dont on ne sait pas bien si on l’aime ou on le déteste, en passant par la superbe Gugu Mbatha-Raw ou le touchant Néstor Carbonell, je ne saurais vous dire qui m’a le plus impressionnée.

Pour ce qui n’auraient pas entendu parler de cette série, on y suit une équipe de télévision au bord de l’implosion. L’un des deux présentateurs vedettes, Mitch Kessler (Steve Carell), a été renvoyé suite à des accusations d’abus sexuels dans la veine du mouvement Me Too. S’enchaîne alors une lutte acharnée entre la survivante du couple star (Jennifer Aniston) et la direction de la chaîne, alors qu’en toile de fond se dessinent d’autres tensions dérivant du comportement abusif de Kessler et de la politique de silence observée par la chaîne et ses employés pendant toutes ces années. Ajoutez à ça un jeune patron un peu cinglé (Billy Crudup) et une nouvelle venue un poil trop franche et honnête (Reese Witherspoon) et vous avez un cocktail explosif qui ne tardera pas à faire son effet.

Bref, c’est une série qui m’a profondément remuée et fait réfléchir, et je ne saurais que vous la recommander!

La Caza. Monteperdido
séries - la caza monteperdido

Cette série policière espagnole est basée sur un livre que j’ai lu il y a peu, Monteperdido.

La façon dont je suis arrivée à la visionner est assez tirée par les cheveux.

En effet, je n’ai acheté le livre que parce que je devais dépenser l’argent accumulé sur ma carte FNAC et qu’il y restait 6 euros. Après avoir acheté les livres qui m’intéressaient, je me suis tournée vers celui-ci car il était mis en avant sur le site du magasin. Après avoir lu le résumé j’ai réalisé que l’histoire se passait dans les Pyrénées aragonaises où nous nous rendons souvent, et l’ai donc acheté.

Je ne savais pas du tout qu’ils en avaient fait une série avant de tomber par hasard dessus en cherchant que voir sur Amazon Prime. Nous l’avons donc visionnée avec mon chéri et nous sommes vite rendus compte que le village fictif de Monteperdido est représenté par Benasque, le village où nous allons toujours puisque ses parents y ont des appartements… Bref, c’est une suite de petites anecdotes qui me fait sourire.

Blague à part, j’ai autant aimé la série que le livre même si l’intrigue dans celle-ci est un peu plus tirée par les cheveux et mélodramatique, par moment.

L’histoire est simple, deux fillettes de 11 ans disparaissent un beau jour en rentrant de l’école. 5 ans plus tard, dans une voiture tombée au fond d’un ravin on retrouve l’une d’entre elles, Anna. S’ensuit alors une course contre la montre pour retrouver Lucia, toujours aux mains de son ravisseur. La chasse à l’homme est menée par 2 enquêteurs étrangers à ce petit hameau où tout le monde se connaît. Leur présence et les questions qu’elle soulève vont aviver peu à peu les tensions.

Il y a beaucoup de secrets et de non-dits entre les gens de ce petit village isolé, qui tentent tant bien que mal de se protéger les uns les autres. Mais ils devront se rendre à l’évidence, celui qui a enlevé Anna et Lucia est l’un d’entre eux.

Le récit navigue entre suspicion et paranoïa. Le spectateur comme les protagonistes ne savent plus à quel Saint se vouer et jusqu’à la fin l’on ne sait avec certitude qui est l’auteur de cet enlèvement sinistre.

C’est une de ces séries qui vous maintient en haleine jusqu’au bout. À chaque épisode apparaît un nouveau suspect potentiel, le suspense reste donc intact tout du long. Certains personnages sont très attachants, comme le vétérinaire du village et tous les acteurs sont justes.

Je vous la recommande si vous aimez les séries policières et avez envie de changer un peu des traditionnelles séries anglo-saxonnes ou françaises. Elle est disponible sur RTVE et Amazon Prime en Espagne.

Plats Bruts
séries - plats bruts

Voilà une série un peu datée sans doute, mais tout de même assez drôle. Diffusée en Espagne de 1999 à 2002 elle a ce charme un peu suranné des productions des années 90.

C’est mon chéri qui me l’a fait découvrir et nous la visionnons encore une fois sur Amazon Prime. Tous les épisodes sont également disponibles sur TV3, la chaîne catalane.

Il s’agit d’une série catalane donc, basée à Barcelone. On y suit les pérégrinations de David, aspirant acteur et de Lopez, son ancien moniteur de centre aéré, qui se voient, tant bien que mal, forcés de cohabiter. Autour d’eux gravitent Emma, la voisine clandestine, la Carbonell, la bonne de David et Pol, un jeune barman qui étudie le théâtre avec celui-ci.

Tous les personnages sont assez hauts en couleur ce qui donne lieu à bon nombre de situations cocasses.

Si vous avez envie de passer un bon moment sans vous prendre la tête n’hésitez pas. Les épisodes ne durent pas plus d’une demie-heure, c’est donc une série assez facile à regarder.

Modern Love
séries - modern love

Modern love, c’est une série composée d’épisodes tous indépendants les uns des autres. Encore une fois, je l’ai dénichée en parcourant la liste des séries à regarder sur Amazon Prime. Oui, je sais, je ne suis pas très originale.

Étonnamment, j’ai beaucoup aimé cette série. Elle met du baume au coeur avec de jolies histoires d’amour et d’amitié. Et, pour ne rien gâcher, elle met en scène des romances que l’on voit trop peu. Un couple gay voulant adopter, un amour mâture, ou encore une jeune bipolaire qui tâche de vivre sa vie sentimentale malgré la maladie.

Chaque épisode suit les pas d’un personnage principal et retrace une petite partie de sa vie amoureuse, avec en toile de fond la ville qui ne dort jamais, New York.

Tous les épisodes ne se valent pas mais certains m’ont vraiment émue. Voici la liste de mes histoires préférées:

Épisode 1: Quand le portier est votre meilleur ami.

Un portier très protecteur qui apporte soutien et amitié à une jeune New Yorkaise un peu paumée. Si au début on peut le croire un peu lourd et vieux jeu, la dernière scène nous prouve tout le contraire. J’ai beaucoup aimé ce « couple » pas comme les autres.

Épisode 2: Quand Cupidon est une journaliste indiscrète.

Deux histoires qui se déroulent en parallèle. Celle de la journaliste et de son amour perdu et celle de l’interviewé au coeur brisé. Bien que très différents ces deux couples sont tout aussi touchants l’un que l’autre.

Épisode 5: À l’hôpital, un interlude de clarté

Un épisode un peu décousu qui m’a néanmoins beaucoup plu. On y suit un couple qui n’en est pas encore un lors d’un rendez-vous romantique qui ne se passe pas exactement comme prévu. C’est mignon tout plein et assez inattendu.

Épisode 8: La course s’adoucit près de la ligne d’arrivée.

Un dernier épisode un peu spécial. Autant j’ai été émue par l’histoire d’amour tardive des deux personnages principaux, autant je n’ai pas vraiment compris pourquoi l’avoir écourtée avec un espèce de flash-back revenant sur tous les personnages précédents. J’ai donc été franchement déçue par la tournure de l’épisode mais, j’ai beaucoup aimé la première partie, très touchante et juste.

Dans l’ensemble c’est une jolie série que je vous reommande. Le fait que les épisodes soient courts et fonctionnent indépendamment les uns des autres, la rend facile à regader, surtout lorsque l’on a pas le temps de se plonger dans une nouvelle saga au long cours.

Fleabag
fleabag

Après avoir visionné 3 ou 4 épisodes de cette série avec un ami qui voulait à tout prix me la montrer, je me suis rendue compte que j’avais déjà vu la version française, Mouche. Voici donc l’original, qui est, à mon humble avis, 100 fois meilleur. Sans doute est-ce parce que je suis plus sensible à l’humour anglais, mais j’ai préféré la version originale à celle que j’avais pu voir en France.

On suit ici, les mésaventures (il n’y a pas d’autre mot) de Fleabag (oui, oui, c’est son nom). C’est une jeune femme un brin déjantée, qui a une famille tout aussi cinglée. On ne sait vraiment pas qui est le plus perché dans cette série. Est-ce la protagoniste un brin nympho, sa soeur frustrée, le mari de celle-ci complètement indécent ou leur marâtre?

On suit donc la vie de cette jeune femme qui tente de se remettre tant bien que mal du suicide accidentel de sa meilleure-amie. Elle essaie d’avancer dans la vie tout en maintenant à flot le café qu’elles avaient ouvert toutes les deux.

En tout cas on rigole bien des situations parfois ubuesques dans lesquelles notre héroïne se retrouve. On aurait envie de la gifler parfois, mais bien souvent elle nous émeut aussi.

À voir rien que pour les expressions faciales et les appartés déplacés de l’actrice et réalisatrice, Phoebe Waller-Bridge.

***

Cet article vous a t’il plu? Connaissiez-vous certaines de ces séries? Cela vous a t’il donné envie d’en visionner certaines?

N’hésitez pas à me partager vos séries préférées en commentaire. Je suis toujours ravie d’en découvrir de nouvelles.

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site web utilise des « cookies » afin d'optimiser l'accès et le service lors de vos visites. Accepter Savoir plus