Les fêtes de Gracia à Barcelone

par lapetitenoune
fêtes de gracia - guarnit

Les fêtes de Gracia… Késako me direz vous? Pour qui n’est jamais venu à Barcelone en août le concept de “Festa Major de Gracia” ne dit sans doute rien.

Et pourtant, c’est une institution du quartier et même du paysage Barcelonais dans son ensemble. Celle-ci drainant des milliers de visiteurs chaque année, locaux comme touristes. Tous se pressent dans les petites rues de ce charmant quartier. Que ce soit pour admirer les fameux “guarnits” pour certains, s’épouvanter devant les “corrafocs” ou profiter des mojitos à 3 euros pour les autres. Il y en a pour tous les goûts.

Mes premières fêtes de Gracia remontent à près de 6 ans. À cette époque ce qui m’avait surtout marqué c’était plutôt l’ambiance festive et jeune dans la veine de ma chère braderie de Lille. Mais, depuis je n’ai cessé de découvrir de nouveaux aspects de cette tradition remontant à plus de 200 ans. Ils sont en réalité bien loins de l’image que je m’en étais faite de prime abord.

Après plus de trois ans (et quatre étés) comme résidente de ce quartier de Barcelone, j’ai eu l’occasion de vivre au premier plan tant les préparatifs tout au long de l’année que les moindres actuations de cette fête qui se tient chaque année pour une semaine à partir du 15 août.

L’an passé nous avions en outre décidé avec mon amoureux de participer à une visite guidée à travers les “guarnits”. Ce qui nous a permis d’en apprendre plus sur ces superbes décorations réalisées par les habitants des différentes rues et places du quartier. Mais aussi sur la fête et son histoire en général.

Et c’est pourquoi alors que la nouvelle édition s’ouvre dans quelques jours j’avais envie de vous parler un peu plus de cette fête. Je voulais vous faire découvrir son histoire et ses jolies traditions.

Petit lexique des fêtes de Gracia

Avant de commencer je pense qu’une petite explication lexicale est de mise. Celle-ci vous permettra de mieux me comprendre ce dont je vais vous parler.

☆ Guarnits:

Les guarnits c’est l’essence de la fête de Gracia. Ce sont les décorations réalisées dans les rues participantes, les transformant en véritables mondes parallèles. Certains n’ont vraiment rien à envier à Disneyland, tant lorsque l’on pénètre dans les lieux on est happé par leur univers.

Chaque rue a sa propre commission des fêtes qui choisit donc un thème différent chaque année. Elles travaillent ensuite d’arrache pied pour réaliser les décors qui permettront à ce thème de prendre vie. Pour vous rendre compte du travail engagé, on compte généralement 15 à 20 personnes travaillant près de 300 heures pour chaque rue ou place. Dès le mois de janvier certains participants se mettent à l’ouvrage!

Une adaptation du Livre de la Jungle rue Progrés
☆ Correfocs:

Littéralement « les feux qui courent ».

Une institution qui n’est pas seulement propre à la fête de Gracia. Il s’agit d’une coutume majoritairement catalane présente dans n’importe quelle fête ou célébration qui se respecte.

Elle prend son origine dans les « ball de diables » au XIIème siècle. Mais elle n’aurait pris sa forme actuelle qu’au cours du XXème siècle.

Il s’agit en fait d’une procession de diables et diablesses parfois accompagnés de dragons et autres créatures magiques. Celles-ci crachent du feu, lancent des pétards et se promènent avec des feux d’artifices au bout de leurs piques. Vous l’aurez compris, phobiques du feu (dont moi) s’abstenir! Ces groupes de diables sont appelés « colles ». Ils dansent accompagnés par de la musique, des percussions le plus souvent, tout en suivant une trajectoire prédéfinie au fil des rues.

Ils interagissent avec le public qui bien souvent s’essaie à passer entre les diables et leurs feux d’artifice.

Petit conseil, si vous comptez vous approchez des diables ou même interagir avec eux, vétissez vous en conséquence. Préférez des hauts à manches longues si possible avec une capuche. Attention, optez pour des vêtements en coton. Surtout pas de synthétique qui prend très facilement feu!

Je sais bien que la chaleur n’invite pas tellement à se vêtir aussi chaudement mais un accident est si vite arrivé. En 6 années de fêtes j’ai vu plus d’un feu se déclencher. Le dernier en date venant à bout de la jolie bougainvillée et d’une partie de la terrasse de l’un de nos voisins…

Un petit aperçu d’un des Correfocs de l’an passé

Un peu d’histoire…

Les fêtes de Gracia ont fêté leur deux-centième anniversaire en 2017. La Fête ayant tragiquement été interrompue cette année là par les attentats sur la Rambla.

Elles ont connu d’autres intermèdes au fil de l’histoire. Mais c’est aussi ce qui fait leur charme et leur authenticité.

Depuis plus de deux cents ans elles accompagnent la vie des habitants de Gracia et des Barcelonais en général. Elle a évolué au gré des soubresauts de leur histoire mouvementée.

Prémices

Les premières fêtes de Gracia ont donc eu lieu en 1817. À l’époque Gracia n’est pas encore un quartier de Barcelone. Elle ne deviendra le district 8 de la capitale catalane qu’en 1898.

Cette entité à part entière au début du XIXème siècle est donc surtout composée de maisons de maître et de grandes exploitations agricoles. Pour vous donner une idée de la taille de certaines de ces propriétés, l’une d’entre elle appelée la « Finca Virreina » comprenait un territoire couvrant, entre autres, la place du Diamant, celle de la Révolution et la Virreina!

Les noms de rues choisis pour la plupart à cette époque reflètent les goûts ou fonctions de leurs propriétaires.

Les rues Perla, Topazi ou encore la Place du Diamant tirent leurs noms de leur propriétaire, un joaillier. Petite anecdote qui me fait toujours sourire, la rue dite « de les tres senyores » (les trois dames) se nomme ainsi car les trois propriétaires de ladite rue ne furent pas capables de se mettre d’accord sur laquelle de leurs chères épouses méritait le plus d’avoir une rue à son nom…

Les fêtes de l’époque ne sont pas vraiment ce que l’on connaît aujourd’hui. Il s’agit plutôt d’une fête de village paysanne. Elle était certainement dédiée à la Vierge Marie (15 août) ou à Saint Roch (16 août). Les rues sont certes ornées mais les décorations sont simples, ramages et guirlandes de fleurs.

Ce n’est qu’à partir de 1862 que ces ramages se transforment en véritables décorations. Dans l’actuelle rue Verdi des illuminations sont même mises en place. Dès 1869 la presse fait écho de ces décorations plus soignées. Peu à peu les ornements se font plus nombreux pour au fil des ans ressembler vraiment à ce que nous connaissons aujourd’hui.

Guarnit - rue Vic - Gracia
Photo d’époque de la rue Vic
Des années mouvementées

Les fêtes battent donc leur plein chaque année jusqu’en 1936. Avec la guerre civile la fête change de nom et de thème. Elle devient la fête de la Vierge sous la houlette de la Falange. La Falange était un parti politique fasciste fondé par le fils de l’ancien dictateur Primo de Rivera.

En 1939 les fêtes traditionnelles reprennent peu à peu leurs droits.

En 1956 naît la fête de Gracia telle que nous la connaissons aujourd’hui. L’organisation par rue et la Fédération de la Festa Major sont mises en place. C’est aussi l’année du premier programme officiel, tout de même marqué par la censure franquiste. Sur 12 pages seules 5 ou 6 lignes sont en catalan.

En 1957, le programme fait 50 pages et on a même droit à un petit poème en hommage à Gracia.

Les fêtes deviennent une forme de résistance culturelle.

Dans les années 60 la contestation continue. Cependant l’étendue des guarnits a bien diminué. En 1962 les fêtes s’étendent sur 2 rues entières, 2 à moitié et une place.

Les dernières années de la dictature marquent donc aussi un certain déclin et une presque disparition de la tradition. En 1978 seulement 4 rues sont garnies.

La rue Progrés il y a quelques années
Le renouveau

Les années 70-80 avec la chute du franquisme et le rétablissement de la démocratie voient la récupération d’une identité propre à la fête et aux habitants de la ville.

Depuis la fête n’a cessé de s’étendre. En 2019 ce sont pas moins de 24 rues qui seront garnies. Trois de plus que l’an passé avec l’incorporation de la rue de Lluís Vives, de la plaza del Nord et de la rue de Lluís Antúnez avec la placette de Sant Miquel. Ce sera la participation la plus importante depuis 2001.

De nouveaux prix naissent au fil des ans. Cette année ce sera celui de l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite!

Cette expansion et cette popularité ne se fait toutefois pas toujours sans heurts. En effet, face aux hordes de touristes qui se pressent chaque année avec plus de force dans les rues du quartier lors de la fête certains évoquent parfois la restriction de l’accès aux seuls habitants…

L’an passé le décor de la rue de la Perla était d’ailleurs plutôt protestataire. Mêlant hommage à Banksy et critique des maux de la ville. Pigeons en surnombre, tourisme de masse etc.

Un aperçu du guarnit gagnant de l’an passé, rue Llibertat

Des fêtes de Gracia responsables

Comme je le disais les fêtes de Gracia ont connu bien des changements et ont du s’adapter aux différentes périodes qu’elles ont traversé. Aujourd’hui elles se réinventent encore en tentant d’être aussi responsables que possible. Bien sûr rien n’est parfait mais voici un petit aperçu des mesures prises pour éviter les déchets et être aussi respectueux de l’environnement que possible.

Tout d’abord les guarnits eux-mêmes permettent de donner une seconde vie à bien des déchets des habitants du quartier. En effet des mois à l’avance chaque commission indique de quels éléments elle aura besoin: bouteilles d’eau, bouchons plastiques, boîtes d’oeuf etc. Il y a d’ailleurs un prix dédié au guarnit ayant le mieux réutilisé ces déchets.

Ainsi, l’an passé la calle Progrés a utilisé pas moins de 12.000 boîtes d’oeuf pour mener à bien son projet. Un autre bel exemple, le polystyrène utilisé lors des fêtes de Gracia 2017 fut réutilisé sous forme de neige lors des fêtes de Sant Antoni, un autre quartier.

En termes plus pratiques pour les visiteurs, comme depuis plusieurs années, aucun gobelet en plastique à usage unique n’est distribué. Vous pourrez par contre acheter un verre en plastique réutilisable aux couleurs de la fête. Cela vous fera un souvenir qui plus est!

Cette année il a de plus été demandé que dans les déjeuners et dîners populaires qui rythment les fêtes ne soient plus utilisés que des couverts, assiettes et verres compostables.

Informations pratiques pour profiter des fêtes de Gracia 2019

Si cette lecture vous a donné envie de découvrir (ou redécouvrir) les fêtes de Gracia voici quelques conseils et informations pratiques pour les apprécier au mieux. Cette année elles auront lieu du jeudi 15 août au mercredi 21.

La place de la Vil·la de Gràcia en pleins préparatifs

Tout d’abord, afin de profiter au mieux de la fête il est important de savoir ce que vous cherchez exactement. Faire la fête, écoutez des groupes locaux ou bien simplement vous balader et admirer les guarnits, à Gracia il y en a pour tous les publics. Cependant il convient de bien choisir son moment pour profiter au maximum.

Ainsi si vous êtes venus pour profiter de la fête il est bien évidemment plus sympa de vous y rendre le vendredi ou le samedi soir.

Comment découvrir les guarnits en toute tranquillité?

Si au contraire vous souhaitez observer tranquillement les décorations je ne saurais trop vous conseiller de vous y rendre le plus tôt possible dans la journée et dans les 2 ou 3 jours suivants l’ouverture des festivités. En effet, passé 10 heures du matin le week-end ou le 15 août les rues étroites deviennent quasiment impraticables du fait de la foule nombreuse qui s’y engouffre. Ajoutez à cela la chaleur étouffante d’un mois d’août à Barcelone et je peux vous assurer qu’après 2 ou 3 rues vous n’aurez qu’une envie c’est rentrer chez vous pour vous mettre au frais.

Si je vous recommande de ne pas trop attendre pour vous y rendre c’est parce que malheureusement ces créations magnifiques si lentes à réaliser sont bien vites dégradées. En effet, comme je le disais les rues sont étroites. Vous êtes au plus près des décorations donc il est difficile avec autant d’affluence de les conserver intactes bien longtemps. C’est aussi pour cela qu’il est important de faire preuve de bon sens et de civisme. Même si c’est tentant ne touchez pas les décorations! Vous permettrez à d’autres de les voir dans le même état que vous!

Autre point à prendre en compte, s’il pleut peu à Barcelone, malheureusement aux alentours du 15 août nous avons souvent droit à au moins une journée de précipitations.

Cette année je vous conseille donc de vous rendre à la fête dès le premier jour, tôt. En effet, d’après les prévisions météo il pourrait pleuvoir dès le vendredi, deuxième jour des festivités.

Si vous désirez plus d’informations pratiques voici quelques liens utiles:
  • L’agenda qui vous permettre de voir toutes les activités proposées: visites, concerts, repas ou encore ateliers. Le programme est aussi disponible en version papier contre une donation de 1 euro dans les commerces du quartier.
  • En général vous pouvez trouver toutes les informations sur cette nouvelle édition sur la page qui lui est dédiée.
  • Une application a même été créée pour l’occasion. Disponible sur iPhone et Android.
  • Un article mettant en lumière les nouveautés de l’édition 2019.
  • Un autre article approfondi sur les origines de la fête.
  • Pour les jolies photos d’époque c’est par ici.
  • Enfin, voici le plan des guarnits:
plan - fêtes de Gracia
Le plan de la fête pour 2019

Vous l’aurez compris, je ne saurai que trop vous recommander de découvrir les fêtes de Gracia si ce n’est pas déjà fait.

Au delà de leur histoire fascinante c’est surtout l’occasion de plonger dans un univers à part. Je suis toujours émerveillée de voir les trésors d’imagination et de débrouillardise dont font preuve les créateurs de guarnits. C’est vraiment incroyable ce que le travail et la volonté de gens comme vous et moi peut créer à partir d’objets du quotidien. Entrer dans un guarnit c’est pénétrer dans un monde à part pour quelques minutes. Le temps de traverser une rue vous êtes plongé dans la Grèce antique ou le monde de Miyasaki.

J’espère que cet article vous aura plu et donné envie de découvrir cette belle tradition de ma ville d’adoption! Existe t’il de tels événements dans vos villes respectives?

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site web utilise des « cookies » afin d'optimiser l'accès et le service lors de vos visites. Accepter Savoir plus