Mes favoris de début d’année #1

par lapetitenoune
mes-favoris

Aujourd’hui j’ai décidé d’inaugurer une nouvelle catégorie sur le blog, celle de mes favoris. Une rubrique dédiée à ces petits riens qui m’ont fait sourire, réfléchir ou simplement marqués.

Cela fait belle lurette que j’avais envie de m’y atteler. Il était donc grand temps de me lancer. Il s’agit d’une façon ludique de vous partager mes coups de coeurs sans forcément avoir à leur dédier un article spécifique. J’espère en faire un rendez-vous mensuel. Mais pour cette fois je couvrirai le premier trimestre de l’année. J’ai en effet bien trop tardé à rédiger cet article. D’ailleurs il était si long que j’au dû le diviser en 2 parties.

Malgré un dernier mois confiné, ce début d’année aura été riche en découvertes, bons moments et réflexions, que je tenais à partager. Même ces dernières semaines m’ont tout de même apporté de jolies choses au milieu de l’incertitude ambiante.

En tout cas j’espère que ce Best Of de mes favoris du moment vous plaira et vous permettra de découvrir quelques petites choses. Qui sait, il vous donnera peut-être même l’occasion de vous évader, ne serait-ce que pour un court instant, de ce quotidien parfois si pesant.

J’ai donc dû scinder en 2 l’article au vu de la longueur et la deuxième partie sortira dans quelques jours.

En attendant, installez-vous confortablement avec un bon thé et plongez-vous dans le premier épisode!

***

♡ FAMILLE & AMIS : de Lille à Barcelone ♡

Janvier et février auront été riches en moments passés avec mes proches. J’en étais déjà ravie, mais au vu du contexte actuel je chéris encore plus ces précieux souvenirs. Je ne sais quand je les reverrai et ces instants glanés ça et là me permettent de voir mon quotidien parfois pas très rigolo d’un oeil un peu plus doux.

Janvier: retrouvailles au coin du feu et balades en forêt.

Nous sommes remontés dans ma famille, dans le Nord de la France, durant 3 semaines pour les fêtes. Cela a été l’occasion de passer du temps avec mes parents et ma soeur et de voir cousins, oncles et tantes. J’ai particulièrement chéri les instants passés avec ma petite soeur qui vit en ce moment au Québec mais était aussi rentrée pour Noël.

Je garde un souvenir ému de notre Nouvel An à 4 avec nos chéris respectifs, autour d’une raclette improvisée et d’un joli feu de bois.

Nous en avons aussi profité pour nous balader par 2 fois dans mes chères Flandres, au milieu des paysages que j’aime tant. Et avons évidemment fini dans un petit estaminet (café dans les pays flamands) bien au chaud. Si jamais, vous pouvez retrouver les estaminets ici et là.

J’ai également pu en profiter pour voir bon nombre de mes ami(e)s que je vois trop peu.

Nous avons aussi passé une excellente épiphanie dans la famille de mon chéri, une fois rentrés. En Espagne selon les familles on fête soit Noël, le 25 décembre, soit l’épiphanie, le 6 janvier.

Le retour à Barcelone aura aussi été l’occasion de revoir amis et anciens collègues. Une fois n’est pas coutume nous sommes même allés jouer au billard avec un ami. Cela nous a permis de découvrir un bar où l’on peut y jouer, à 5 minutes de chez nous.

Février: de l’amour et une visite tant attendue!

Le mois de février aura enfin vu mon papa et ma belle-mère débarquer à Barcelone après presque 4 ans! Autant vous dire que j’attendais cette visite avec impatience.

Nous nous sommes baladés, les avons emmenés dans nos restaurants favoris, avons dégusté de petits apéros dinatoires. Bref, nous avons passés de beaux moments.

Côté amitié, février aura aussi été riche. Entre soirées jeu et dîner dans notre restaurant indien favori, déjeuner à la maison avec mes anciens collègues ou encore tentative (ratée) de bronzer sur la plage, nous ne nous sommes pas ennuyés.

Février c’est surtout le mois de notre anniversaire avec mon amoureux. Nous avons fêté nos 7 ans autour d’un délicieux repas végétarien dans l’un de nos restaurants favoris, Teresa Carles.

Mars: le 8 mars, des calçots et un abus de vidéo-conférences.

Le mois de mars aura évidemment été plus léger en terme de vie sociale, mais j’ai tout de même quelques bons souvenirs.

Le 8 mars 2020 aura été ma première participation à la marche pour la journée internationale du droit des femmes. Je m’y suis rendue avec mon amoureux et des amies. J’ai été impressionnée par le nombre et la diversité des personnes présentes. C’était un beau moment convivial et émouvant dont je garderai un doux souvenir.

8mars-favoris
féminisme-favoris

Avant que tout ne se gâte nous avions aussi improvisé une calçotada de dernière minute sur notre terrasse. Derrière ce terme un peu barbare se cache en fait un barbecue qui consiste à faire griller des calçots, un cousin du poireau et de l’oignon qui ne pousse qu’en Catalogne. Une fois à point on les attrape par la tête avant de leur retirer les couches extérieures et de les tremper dans une sauce romesco. Un délice!

Malgré le confinement, notre vie sociale ne s’est pas arrêtée. Au contraire, cela a signifié une nette augmentation des skypes et autres vidéo-conférences avec nos proches. Entre jeux en ligne et apéros à distance, on trouve le moyen de partager de bons moments ensembles.

Nous avons ainsi célébré l’anniversaire de ma petite soeur à distance. Je lui avais même préparé des bougies à « souffler » virtuellement.

Enfin, le confinement a aussi apporté une autre forme de vie sociale, à laquelle je ne m’attendais pas, avec les voisins. À Barcelone c’est à peine si vous connaissez votre voisin de pallier. Mais tout d’un coup nous nous retrouvons tous les soirs pour applaudir le personnel hospitalier, le voisin de l’autre côté de la rue me salue, les gens se parlent d’un balcon à l’autre…

Nous vivons une drôle de période mais de jolis moments en ressortent aussi!

**

♡ LECTURES : féminisme et histoire ♡

lectures-favoris

Les mois de janvier et février auront été très prolifiques en terme de littérature. Mars un peu moins, j’avoue avoir du mal à me plonger dans un livre en ce moment.

J’ai commencé l’année en dévorant, enfin, Sorcières, de Mona Chollet. Je voulais le lire depuis longtemps, après en avoir entendu tant de bien sur le compte de Laëtitia. Je n’ai pas été déçue. Bien écris et documenté, cet essai nous ouvre les yeux sur la dimension éminemment machiste de la chasse aux sorcières. Mais aussi sur les injonctions encore faites aux femmes d’aujourd’hui qui en découlent (vénération de la maternité, rejet de la vieillesse etc). Je ne saurais trop vous le recommander!

J’ai aussi lu avec beaucoup d’émotion La Supplication de Svetlana Aleksiévich. Ce recueil d’entretiens avec des survivants de la catastrophe de Tchernobyl est tout à la fois plein d’espoir, tragique et révoltant. Si vous avez vu la série consacrée à ce drame vous reconnaîtrez l’histoire de Vasily Ignatenko. C’était l’un des premiers pompiers à s’être rendu sur place. Elle est contée de manière très digne par sa veuve, Liudmila.

Le secret de Lady Audley, voilà un roman qui m’aura tenu en haleine. Après l’avoir vu passer sur le compte de Victoria, il était dans ma liste de lecture depuis pas mal de temps. Il m’a été offert par mon chéri à Noël. Je me suis plongée dedans et ne l’ai plus lâché. Sans rien vous révéler de l’histoire, c’est un livre que l’on peine à refermer une fois commencé, tant l’on veut découvrir si nos soupçons sont fondés. Le terrible secret de Lady Audley est-il celui que l’on croit? Il aura provoqué de sacrées palpitations à la lectrice emportée que je suis.

Pour finir, j’ai également repris le fil des mémoires de Maya Angelou. Je ne les ai toujours pas finies mais suis en bonne voie. J’aime énormément le style de cette immense artiste, ses traits d’humour et son caractère si bien trempé! Sa vie est un véritable roman, ce n’est donc nullement une surprise qu’elle ait voulu la coucher sur papier. C’est aussi une plongée plus que nécessaire dans l’Amérique pré-mouvements des droits civiques.

**

♡ GOURMANDISES : oldies & newbies♡

Ce début d’année aura été riche comme toujours en bon moments culinaires. De la Comfort Food comme j’aime, des visites à mes restaurants favoris mais aussi quelques jolies découvertes.

Cuisine: fait maison, convivialité et nouveautés

Rentrer à la maison permet de re-goûter à tous les bons petits plats que nos parents savent si bien préparer. Ceux qui nous ramènent tout droit en enfance. Dans cette catégorie je nomme sans hésitation le Welsh Rarebit de mon papa. Le meilleur du monde cela va sans dire. Ce plat d’origine anglaise à base de cheddar est un véritable délice. Vous prendrez 3000 calories en une bouchée mais Dieu que c’est bon!

welsh-rarebit-favoris

J’ai aussi pris beaucoup de plaisir à cuisiner avec ma maman, ma belle-mère ou ma soeur et retrouvé mes petits plaisirs de toujours en hiver: des soupes et des salades de fruits de saison.

Je me suis régalée de Banana Bread et autres douceurs. J’ai dû faire preuve de toujours plus de créativité alors que le confinement nous oblige à faire avec ce que l’on a sous la main. Une autre recette dont je suis fière c’est mon Pulled Pork vegan à la courge spaghetti. Un délice dont j’avais partagé une photo sur les réseaux sociaux.

Enfin, ayant dû annuler nos vacances au ski avec mes beaux-parents pour cause de Coronavirus, nous avons compensé en leur préparant une raclette avec les délicieux produits de notre fromagerie préférée. C’était juste avant le confinement bien sûr!

Restaurants: nos favoris et de belles découvertes

J’ai fait le tour de mes restaurants préférés à Barcelone lorsque mes parents sont venus. La Pachuca, notre mexicain chéri ou encore La Rovira, dont je vous parlais déjà dans cet article.

Comme toujours en hiver nous avons dévoré le chocolate con churros de la Granja Viader, une institution à Barcelone.

Niveau découvertes, nous avons enfin testé la cafétéria de chez Obbio. Pratiquement tout est végétarien et c’est délicieux, bien qu’un peu cher.

Nous avons aussi essayé une très bonne cantine végétarienne, le Sopa, dans le quartier de Poblenou. C’est très bon et franchement pas cher pour le coup!

Dans le même quartier nous avons aussi découvert Little Fern. C’est l’endroit parfait pour prendre un vrai brunch anglo-saxon dans un petit lieu convivial et aux prix plus que raisonnables.

**

♡ CRÉATIVITÉ: broderies, dessins & écriture ♡

broderie-favoris

Il n’y a pas qu’en cuisine que ma créativité s’est réveillée. J’ai décidé de me pousser à reprendre quelques unes des activités que j’affectionne et pour lesquelles je ne trouve jamais de temps.

J’ai ainsi repris la broderie et le dessin, après avoir demandé le matériel nécessaire pour Noël. Et quel bien m’en a pris! Au delà de l’aspect confinement, je suis si heureuse de pouvoir enfin me dédier à des activités qui me permettent de me vider l’esprit tout en créant de mes propres mains.

Je travaille en ce moment sur une broderie d’inspiration végétale toute douce. J’espère bien pouvoir m’améliorer suffisamment pour créer mes propres modèles.

Quant au dessin j’ai esquissé quelques traits sans véritable but, avant de commencer à illustrer un carnet de mes propres recettes.

carnet-recettes

J’ai également commencé un « carnet de confinement ». Si je retranscris toujours ce que je fais dans la journée, comme le faisait ma grand-mère dont j’ai conservé les agendas qu’elle remplissait depuis les années 70, au vu de cette situation extraordinaire, j’ai décidé d’aller plus loin. Je décris maintenant ce qu’il se passe, tant dans l’actualité internationale que dans mon quartier, sur des pages blanches au fond de mon agenda habituel.

J’aime cette idée de garder une trace de ces moments hors du temps même si je ne sais pas encore ce que j’en ferai.

**

PHOTOGRAPHIE: essais et exposition coup de coeur

Depuis quelques temps je fais de vrais efforts pour m’améliorer en photographie, tant pour le blog que par goût personnel. Je ressens le besoin de transposer mes émotions et ce que je perçois de manière plus exacte à travers la photographie. Je pense avoir plutôt pas mal progressé pour ce qui est des paysages, de l’architecture ou des portraits durant notre voyage. J’essaie maintenant de m’améliorer en photographie de produit. J’ai d’ailleurs suivi une formation sur ce thème. Je suis encore loin des résultats que j’aimerai atteindre dans tous ces domaines, mais j’avance petit à petit.

Pour voir certains de mes clichés rendez-vous ici ou ou encore sur instagram, dans mes stories en une notamment.

J’ai aussi réalisé un album photo digital pour l’anniversaire de ma petite soeur. Je ne voulais pas lui envoyer de cadeau car je ne désire pas surcharger les services postaux avec des envois non indispensables, mais souhaitais tout de même marquer le coup. J’ai donc compilé les photos de notre séjour chez elle, au Canada, dans un album réalisé avec Indesign. Et je dois dire que je suis assez fière du résultat.

Enfin, je voulais vous parler d’une magnifique exposition de photos que j’ai eu l’occasion de voir avec mes parents au CaixaForum.

Elle s’intitulait « Camara i ciutat » (La caméra et la ville) et mettait en exergue la représentation de la vie urbaine au travers du travail de photographes et cinéastes, depuis le début du XXème siècle. Organisée en collaboration avec le centre Pompidou, on pouvait y voir des images du Vieux Port de Marseille, d’une Barcelone aujourd’hui disparue ou encore de la guerre civile. Très sensible à la photographie, cette exposition m’a vraiment émue. Dommage qu’elle soit déjà terminée.

***

Je vous retrouve très vite pour le deuxième opus de mes favoris de début d’année.

En attendant n’hésitez pas à me partager les vôtres en commentaire.

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site web utilise des « cookies » afin d'optimiser l'accès et le service lors de vos visites. Accepter En savoir plus