Mes favoris de début d’année #2

par lapetitenoune
favoris

Voici donc la deuxième partie de mes favoris de début d’année que je me dépêche de publier alors que nous sommes déjà en mai et que mes favoris du moi d’avril ne sauraient tarder. J’espère que cette seconde mouture vous plaira autant que la première. J’y parle d’organisation, de vie professionnelle, de balades mais aussi de bien-être et de séries.

Comme toujours le contenu est éclectique comme moi. Vous le savez, je suis une touche à tout, et mon Best-Of se devait de refléter ma personnalité un brin versatile. J’espère que cela vous divertira et peut-être même vous inspirera.

Je vous souhaite une bonne lecture!

ORGANISATION : minimalisme et achats responsables

ipad-housse-favoris

Nous ne savons pas quand cela aura lieu, surtout en ces temps si incertains, mais nous avons comme projet de quitter Barcelone et l’Espagne.

Dans cette perspective plus ou moins lointaine nous avons continué le tri de nos affaires, commencé il y a quelques temps.

J’avais déjà fais une première sélection après avoir lu l’excellent livre de Béa Johnson, Zéro Déchet, mais je m’y suis sérieusement remise au retour de notre voyage. Nous avons jeté ce qui ne pouvais être réparé, donné pas mal de choses mais aussi mis en vente des tonnes d’affaires sur Vinted et Wallapop.

Une chose est sûre, c’est presque un travail à temps plein de gérer tout ça. Nous avons mis près de 2 semaines à trier et mettre en vente tout ce que nous voulions dans notre appartement et chez les parents de Marc. C’est effarant de voir ce que l’on arrive à accumuler! Alors même que nous avons un mode de vie que je qualifierai de minimaliste depuis déjà de nombreuses années.

En mars j’ai aussi commencé à nettoyer notre terrasse sérieusement laissée à l’abandon depuis notre départ en Octobre dernier.

Enfin, je ne sais pas si cela tombe vraiment dans la catégorie de l’organisation, mais après de longues recherches nous avons enfin trouvé la housse d’IPAD de nos rêves.

Fabriquée à Barcelone, dans le quartier de Poblenou, elle est colorée à base d’encres écologiques. Et pour ne rien gâcher elle est vraiment très belle.

Je vous conseille de jeter un oeil à la marque qui en est à l’origine, Wouf. Ils ont également une ligne de sacs fabriqués à partir de plastique recyclé, donnent actuellement une partie de leurs bénéfices à la Croix Rouge et proposent un envoi différé pour éviter de surcharger les services postaux. Bref, ils ont tout pour plaire!

BALADES : de la forêt à la mer en passant par la ville

Comme je vous le disais au début de cet article nous avons profité d’être de retour dans le Nord pour nous balader en forêt et cela nous a fait un bien fou.

Revenus ici nous avons aussi pas mal marché, en ville cette fois. Nous avons fait de jolies promenades dans Barcelone. Si j’ai en ai parfois assez de la pollution et du chaos ambiant, je n’en reste pas moins émerveillée de la beauté de ma cité d’adoption. Où que vous regardiez vous ne pouvez que vous émerveiller. Barcelone est une ville splendide architecturalement mais pas que. Ses petites rues, ses placettes, ont un charme fou, un brin désuet.

J’ai encore eu l’occasion de m’en imprégner lors de nombreuses balades en amoureux ou avec mes parents. J’ai encore en tête ces moments passés à observer un vieux monsieur nourrir des perruches dans un parc près de Montjuic ou encore cet instant si paisible à observer les pêcheurs de Poblenou.

perruches - favoris
poblenou-favoris

J’en ai profité pour prendre pas mal de photos que j’ai partagé sur instagram et dont vous voyez quelques exemples ci-dessus.

SÉRIES, FILMS & DOCUMENTAIRES

Si je n’ai pas regardé grand chose en janvier et février, je me suis pas mal rattrapée depuis le début du confinement. Voici pêle-mêle quelques unes des oeuvres que j’ai visionnées qui m’ont marquée:

Séries

Si vous me suivez sur twitter, vous aurez compris que l’un de mes gros crush de ce début d’année aura été The Morning Show, je vous invite à en découvrir plus dans cet article. Vous y retrouverez aussi d’autres séries auxquelles j’ai accroché cette année.

À part ça j’ai repris Suits, la série qui a lancé Meghan Markle. J’avoue que je finis par la regarder plus pour dire de ne pas laisser encore une série inachevée (dès que ça devient trop long je me lasse) que pour autre chose, surtout que ça commence à être vraiment tiré par les cheveux. Après j’ai aussi envie de savoir ce qui adviendra du « couple » Harvey/Donna, quand est-ce qu’il va se réveiller celui-là?

Malgré tout, cette série est l’une des rares à montrer des femmes de couleurs en charge et ça fait sacrément du bien. D’ailleurs, dans la saison 6, elles sont plus que jamais en position de force. Je trouve d’ailleurs qu’au fur et à mesure des saisons la question des difficultés rencontrées dans le milieu juridique par les femmes et a fortiori par les femmes de couleurs est de plus en plus abordé, ce qui est aussi à souligner.

Films

Pour ce qui est des films j’ai découvert 2 nouveautés et me suis replongée dans 2 classiques. C’est assez divers mais c’est ce que j’aime. Selon mon humeur je regarderai une comédie un jour et le lendemain un film d’auteur.

Classiques

Avec mon chéri nous avons donc profité du confinement pour revisionner encore une fois tous les Harry Potter, classique d’entre les classiques. Si certains épisodes ont bien vieilli, d’autres un peu moins, mais ça n’en reste pas une série qui a marqué mon adolescence. J’ai lu tous les livres, vu les épisodes un nombre incalculable de fois. Comme beaucoup d’entre vous j’en suis sûre, je ne m’en lasse pas.

Nous avons également revu Forest Gump que je n’avais vu qu’une fois il y longtemps. Je n’en avais donc que peu de souvenirs et c’est tant mieux. J’ai pu regarder ce film émouvant et drôle à la fois avec des yeux neufs. C’était exactement ce dont j’avais besoin en ce moment, malgré des passages évidemment tristes, je le vois comme un feel good movie dans un sens. L’optimisme sans faille de Forest me touche et malgré les situations extraordinaires dans lesquelles il se retrouve je pense que c’est surtout une jolie ode à la vie, avec ses hauts et ses bas.

Découvertes

Dans les nouveautés j’ai enfin regardé The Big Sick. Une jolie histoire d’amour entre un jeune pakistanais installé aux États-Unis avec sa famille et une américaine. Elle est inspirée de la vie réelle de l’acteur principal, Kumail Nanjiani et de son épouse, Emily. C’est un beau film qui met en lumière la complexité de chacun des personnages. Tous sont attachants, des acteurs principaux, à leurs parents et amis. On comprend la difficulté de rester attaché à sa culture d’origine et à sa famille tout en s’intégrant dans une nouvelle culture ô combien différente. Comme son nom l’indique ce film traite aussi de la maladie et de la manière dont elle affecte les vies, y compris amoureuses, de ceux qu’elle touche. Bref, si vous aimez les histoires d’amour à l’américaine mais en avez assez des trios amoureux typiques, foncez!

Enfin, sur l’insistance d’un ami qui est tombé amoureux de ce film, je me suis décidée à voir Portrait de la jeune fille en feu. J’ai été très agréablement surprise par ce film auquel je ne pensais pas accrocher. L’esthétique est sublime. On se croirait dans un tableau avec ces couleurs chaudes et abruptes. C’est d’une simplicité et d’une efficacité bouleversante. L’histoire est bien évidemment très émouvante. On ne peut que compatir devant le sacrifice de ces 2 femmes confrontées à un monde qu’elles ne peuvent que subir. C’est aussi rafraîchissant de voir un film dirigé et joué par des femmes. L’on se rend compte que toute notre culture cinématographique est baignée par le regard d’hommes sur leurs acteurs et surtout sur les femmes. Rarement je les avais vues présentées sous ce jour. Et cela fait un bien fou!

Divertissement

Nous n’avons pas la télévision donc nous regarderons rarement les émissions qui y sont diffusées habituellement mais il y en a une que nous ne manquerions pour rien au monde: Top Chef. Pour les foodies que nous sommes c’est un rendez-vous hebdomadaire éminemment attendu chaque année. C’est aussi l’occasion d’un rituel. Chaque semaine nous nous installons religieusement devant notre écran pour suivre les tribulations des prétendants au titre et déguster un apéritif dînatoire. Provolone, pain de campagne et croquettes au millet et fromage, you name it! Je ne sais pas si l’on est plus impatient de retrouver nos cuisiniers ou bien de dévorer notre repas.

J’ai aussi regardé les portraits de L’amour est dans le pré. Si je n’avais plus regardé cette émission depuis des années, cela m’a fait du bien de regarder les premiers épisodes au début du confinement. La bonne humeur de Karine Lemarchand et le côté bon enfant du programme étaient juste ce qu’il me fallait pour me vider la tête et passer un bon moment sans prétention.

Enfin, après l’avoir vu passer sur le compte de Julie, j’ai regardé le spectacle #Franglais de Paul Taylor. Et je dois dire que je suis assez d’accord avec elle, il est hilarant. Si vous ne le connaissez pas encore, il s’agit d’un britannique vivant à Paris avec son épouse française, qui passe son temps à pointer des doigts les « défauts » des français. Son fond de commerce ceux sont les clichés mais c’est si bien fait, et si vrai, que l’on en rit à gorge déployée. Je vous le recommande vivement si vous avez envie de passer un bon moment. Il a aussi pas mal d’autres sketchs et vidéos, pas tous aussi drôles mais sympa à regarder malgré tout.

VIE PROFESSIONNELLE : formation et collaborations

Si vous me suivez régulièrement, vous l’aurez compris, en Octobre dernier nous avons décidé de prendre notre vie en main et de laisser derrière nous nos vies professionnelles respectives pour voyager d’abord et ensuite pour trouver une voie qui ait du sens.

Si beaucoup de choses sont encore floues nous avons malgré tout des tas de projets plein la tête dont j’espère vous reparler bientôt.

En attendant j’ai tout de même eu la joie de collaborer avec Veìr, le magazine de jardinage de Julie du blog Banana Pancakes et de son acolyte Laetitia. Après avoir écris une série d’articles pour leur blog, je planche en ce moment sur 2 nouveaux articles pour leur numéro estival.

Avec Marc nous avons également décidé de profiter des formations offertes par la mairie de Barcelone via leur antenne Barcelona Activa. Nous avons suivi des sessions d’aide à l’entrepreunariat, d’apprentissage de photoshop ou encore de photographie de produit. Tout cela est entièrement gratuit donc si vous êtes Barcelonais n’hésitez pas!

Last but not least, j’ai commencé une nouvelle catégorie de posts sur le blog et sur instagram qui me tient particulièrement à coeur: la rubrique du zéro déchet. Allez y jeter un coup d’oeil si cela vous dit.

BIEN-ÊTRE

Si vous me suivez sur instagram vous saurez que je me suis remise, pour la énième fois au yoga. Si j’adore cette pratique et que cela me fait un bien fou, comme beaucoup, je ne trouvais jamais le temps de m’y adonner lorsque je travaillais. J’ai réparé cette erreur depuis que nous sommes rentrés de voyage. Comme je vous le disais sur les réseaux, je suis les cours en ligne d’Adriene Mishler via sa chaîne youtube. Cela fait déjà plusieurs années que je suis ses entraînements et je ne m’en lasse pas. Quel que soit votre niveau, votre état d’esprit ou le temps dont vous disposez, vous trouverez forcément votre bonheur sur sa chaîne. Et que dire de son adorable chien Benji, qui l’accompagne dans toutes ses séances?

yoga-favoris
Moi aussi j’ai mon animal de compagnie spécial yoga

Pratiquer le yoga quotidiennement m’a permis de me recentrer et de calmer l’anxiété dont je souffre depuis le début du confinement. Qui plus est cela permet de bouger et se maintenir en forme alors que nous ne pouvons sortir que très occasionnellement. Pour moi c’est aussi un exercice indispensable à la santé de ma colonne vertébrale. En effet, je souffre de scoliose et sans exercices fréquents les douleurs se font toujours plus intenses.

Vous l’aurez compris, j’aurai beaucoup à dire sur ma pratique du yoga et mon expérience avec yoga with adriene. Je compte bien y consacrer un article d’ici peu. En attendant, si comme moi vous avez besoin de me times quotidiens je vous conseille vivement de vous laisser tenter.

Personnellement je pense compléter ces sessions par des cours en studio une fois le confinement terminé pour améliorer ma posture qui laisse parfois à désirer sur certains asana (postures).

***

J’espère que cette deuxième partie de mes favoris vous a plu. Je reviens très vite avec ceux du mois d’avril.

En attendant n’hésitez pas à me dire quels sont ces petits riens qui vous ont fait du bien en ce début d’année, je serai ravie de vous lire, comme toujours.

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site web utilise des « cookies » afin d'optimiser l'accès et le service lors de vos visites. Accepter Savoir plus