Santé: mes remèdes naturels anti-rhume

par lapetitenoune
remèdes - anti - rhume

Cette année, comme bien souvent, les longs mois d’hiver auront apporté rhume et autres petites infections. Si cela n’est jamais grave, ça n’en reste pas moins assez fatiguant et encombrant.

Je tiens à préciser que cet article a été majoritairement écrit avant la crise du Covid-19 et qu’évidemment lorsque je parle de rhume et autres affections hivernales je ne me réfère pas à ce virus qui lui est, malheureusement, très grave voire mortel.

Personnellement, j’ai la chance de ne jamais être très malade, mais je traîne bon nombre de petits désagréments dont je me passerais bien. Nez qui coule, toux, maux de tête et j’en passe, la période froide ne nous épargne pas. Qui plus est, en ce moment à Barcelone le temps est très changeant, un jour nous sortons en gilet, le lendemain il faudrait remettre bonnet et écharpe (#changementclimatique). Bref, nous ne sommes pas aidés.

Pour tenter de contrer ces petits maux, j’ai accumulé au fil des années une série de petits remèdes naturels simples mais efficaces. Je m’en sers sur moi mais aussi sur mes proches. Et force est de constater, que cela soulage au moins certains des symptômes et nous permet de nous sortir plus vite de l’embarras. Au vu de la recrudescence des petites infections en tout genre dans mon entourage, j’ai décidé de vous partager quelques uns de ces fameux remèdes, en espérant que cela puisse vous aider à vivre un peu plus sereinement cette mauvaise période.

Evidemment, je ne suis pas médecin et ne prétend en aucun cas me susbistuer à un avis médical professionnel. Il s’agit juste là de petits remèdes naturels destinés à soulager certains des symptômes des affections légères dont nous pouvons souffrir en hiver. Je vous conseille de consulter un médecin si ceux-ci persistent et de bien vous renseigner avant de tenter quelque chose de nouveau, pour savoir si vous ne présentez aucune contre-indication. En effet, si la plupart des remèdes que je vous partage sont essentiellement inoffensifs dans la plupart des cas, ils pourraient avoir des effets indésirables chez certains personnes particulièrement sensibles. Par exemple, les huiles essentielles ne sont pas aptes pour les femmes enceintes.

Je tiens aussi à préciser, une fois de plus, que j’avais commencé cet article avant la crise du coronavirus. Si certains remèdes cités ici peuvent vous aider à booster votre immunité, ils ne sont en aucun cas destinés à traiter ce virus.

Ceci étant dit, voici donc une liste des différents remèdes naturels dont je me sers afin de mieux vivre cette période pas toujours très rigolote. J’espère qu’ils aideront certain·e·s d’entre vous.

Mes remèdes anti-rhume

⤜ Tisanes et infusions ⤛

Lorsque l’on se sent un peu faible ou que l’on souffre de mal de gorge, rien de tel qu’une bonne boisson chaude pour nous requinquer. Lorsque je suis enrhumée ou patraque, je ne jure que par ces 3 boissons naturelles qui font des miracles.

❧ La tisane anti-rhume de Victoria

Vous l’aurez compris depuis le temps, j’aime beaucoup le blog de Mango&Salt, qui s’accorde énormément avec mes valeurs. J’y pioche d’ailleurs souvent des idées ainsi que dans son livre Green Life. Et c’est le cas de cette tisane anti-rhume.

Je vous partage ici la recette, mais vous pouvez la retrouver plus en détail dans le livre donc et sur son blog par ici.

Composition
  • Thym
  • Aigremoine
  • Fleur de sureau
  • Citron pressé

Les proportions des ingrédients secs doivent être égales. Une fois infusée, ajoutez simplement un trait de jus de citron à votre tisane.

J’ai trouvé tous les ingrédients chez un herboriste non loin de chez moi. Ils avaient l’avantage d’être en vrac. Si vous n’en avez pas près de chez vous (c’est une profession qui se perd), essayez les boutiques en vrac ou bien les magasins bio/santé.

Bienfaits

Cette tisane vous aidera à combattre les symptômes de la plupart des infections hivernales lègères. Le thym a un rôle antiviral, antiseptique, antifongique et calme la toux. L’‘aigremoine quant à elle a des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antivirales tout en aidant à faire baisser la fièvre. La fleur de sureau est anti-inflammatoire, anti-virale et antimicrobienne. Elle est aussi diaphorétique, c’est à dire qu’elles provoquent la sudation, tandis que le citron aidera à booster votre immunité.

J’en bois 2 ou 3 tasses par jour lorsque je suis un peu enrhumée, ce qui me soulage visiblement.

remèdes tisane
❧ Un grog

Depuis toute petite c’est LA boisson que mes parents me font lorsque je suis un peu patraque. C’est rigolo, cela ravive tout un tas de souvenirs. Au delà de ce côté Madeleine de Proust, c’est un remède simple mais drôlement efficace. Je n’hésite pas à le préparer à l’amoureux dès qu’il est enrhumé. Je vous partage ici 2 recettes différentes, celle, basique, que j’utilise le plus souvent et une autre, un peu plus épicée, que j’ai découverte il y a peu dans le dernier opus des cultissimes. Une collection de hors-série top, dont je vous parlais déjà ici.

Composition

Recette nº1: la classique

  • Eau
  • Jus de citron
  • Miel
  • Rhum

Faites bouillir 250 ml d’eau (pour 1 tasse), ajoutez y 1 ou 2 cuillerées à soupe de miel, 1 trait de jus de citron et 1 cuillère à soupe de rhum. Boire bien chaud.

Choisissez votre miel cru de préférence et assurez-vous de sa provenance afind de garantir une qualité raisonnable. Optez pour des miels produits dans un pays concret de l’UE et méfiez-vous des mentions du type « mélange de miels de différents pays » et autres, qui ne garantissent pas le bien être des abeilles ni la qualité du miel qui peut parfois être très médiocre.

Recette nº2: l’épicée

  • 500 ml d’eau
  • 1 bâton de cannelle
  • 3 clous de girofle
  • 3 rondelles de gingembre
  • 1 jus de citron
  • 1 cuillère à café de miel

Ce sont les proportions pour une tassse. Je vous conseille cette quantité d’eau car une fois bouillie elle aura fortement évaporé.

Il vous suffit donc de porter à ébullition l’eau avec les ingrédients secs jusqu’à ce que votre liquide ait pris une belle couleur dorée et ait bien réduit. Les épices et le gingembre doivent avoir suffisamment infusé pour que cela ait de l’effet. Une fois le mélange tiédi, vous n’avez qu’à y ajouter le citron et le miel. C’est tellement bon que je pourrais m’en faire même sans être malade.

Personnellement je filtre le mélange et garde les ingrédients (clous, gingembre et cannelle) pour (au moins) une deuxième tournée.

Bienfaits

Le citron est évidemment riche en vitamine C et grâce à ses antioxydants naturels, il booste le système immunitaire. C’est aussi un excellent antiseptique, antibiotique et antiviral. Il est donc fortement recommandé dans le traitement du rhume et du mal de gorge.

Le miel quant à lui, a des proprietés anti-bactériennes et anti-septiques.

La cannelle, est elle aussi idéale dans le traitement des petits affections hivernales. En effet, elle a des propriétés antioxydantes et une forte teneur en minéraux et vitamines, elle renforce donc le système immunitaire. Elle a également une action antivirale et antimicrobienne.

Le clou de girofle est lui aussi anti-inflammatoire. Mais c’est aussi un très bon anesthésiant local et un antiseptique efficace. Il est donc parfaitement indiqué dans le traitement des rhumes et autres infections légères. Il agit également contre les bactéries, les microbes et les virus.

Enfin, le gingembre est reconnu pour combattre efficacement le rhume et les maux de tête. Il a, entre autres, des propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes.

remèdes - grog - rhume
❧ Golden Milk

Cette boisson ayurvédique est un classique. Et pour cause, elle a un nombre incalculable de vertus. En Inde elle est utilisée dès que les premiers symptômes d’un rhume se font sentir. Je vous partage aujourd’hui 2 versions de cet incontournable de la médecine naturelle.

Composition

Recette nº1: la version twistée

  • 20 cl de lait végétal
  • 1 c. à s. de curcuma en poudre
  • 5 g de gingembre frais, râpé
  • 1 pincée de poivre noir
  • 2 c. à s. de miel

J’ai également chipé cette recette dans le dernier número des cultissimes. C’est une boisson doudou, idéale lorsque l’on est un peu patraque. Elle peut se réaliser avec du lait de vache mais, ne le supportant pas, le mien est à base de lait végétal, généralement d’avoine.

Elle diffère un peu de la version traditionnelle, qui elle est à base de turméric et que je vous partage ci-dessous. Cette recette à base de curcuma est néanmoins efficace dans le soulagement des symptômes du rhume.

Recette nº2: la version traditionnelle

  • 250 ml de lait végétal
  • 1 c. à s. de turméric (pour les adultes), 2 pincées pour les enfants.
  • 2 pincées de poivre noir fraîchement moulu pour les adultes, 1 pour les enfants.

Faites bouillir le lait puis le laisser tiédir légèrement. Ajouter le poivre et le turméric. Bien mélanger. À consommer chaud.

remedes-curcuma

Cette recette m’a été recommandée par un ami indien. Là-bas le Golden Milk est appelé Haldi ka doodh. Comme je vous le disais il s’agit d’un remède ayurvédique ancien utilisé pour combattre le rhume, la toux, la congestion et bien d’autres maux. Il peut avoir certains effets indésirables tels que constipation ou acidité, donc renseignez-vous avant d’en consommer si c’est un produit nouveau pour vous.

Le saviez-vous?

On utilise souvent indifféremment les termes turméric et curcuma. Et pour cause, le turméric est en réalité la racine d’une plante appelé Curcuma Longa. Une fois réduit en poudre, il est largement utilisé dans la préparation de curry pour sa couleur jaune pétante et son goût poivré. Celui-ci contient entre 2 et 5% d’un composant appelé le curcumin que l’on peut également extraire afin d’obtenir un composant plus concentré. Le curcumin est la substance qui donne au turméric ses effets bénéfiques. Utiliser du curcumin plutôt que du turméric permet donc d’avoir des effets décuplés. À noter que le turméric contient également d’autres composés actifs qui ont d’autres effets que le curcuma. Aussi, selon l’affection dont vous souffrez, il sera peut-être plus recommandé d’utiliser du turméric plutôt que du curcuma.

Bienfaits

Le curcuma (et donc le turméric à moindre dose) a des propriétés anti-inflammatoires et immuno-stimulantes. Il a aussi un pouvoir antibiotique parfait en prévention ou en cure à long terme. La pipérine contenue dans le poivre facilite l’assimilation des nutriments bénéfiques du curcuma. Le poivre a lui-même de nombreuses vertues puisqu’il est fébrifuge, anti-inflammatoire et antibactérien, entre autres.

⤜ Huiles essentielles ⤛

Les huiles essentielles (HE) sont un atout non déniable pour lutter contre le rhume et toutes les petites infections hivernales. Voici un petit tour rapide des plus usitées, de leurs bienfaits et des différentes manières de les utiliser.

Eucalyptus

Il existe 2 types d’eucalyptus, le radié et le globuleux. Le premier est souvent privilégié dans le traitement du rhume. Nonobstant, les 2 ont des proprietés intéressantes et leurs huiles essentielles sont toutes 2 composées en grande majorité d’eucalyptol (ou cinéole). Cela leur confère des propriétés antimicrobienne et expectorante des voies respiratoires.

Bienfaits

Antiviral, anti-inflammatoire et antitussif, l’eucalyptus est fortement indiqué dans le traitement des infections hivenales.

L’eucalyptus radié contient plus d’alcools monoterpéniques qui ont des propriétés antivirales, il est donc fortement indiqué en cas de virus. Si vous avez de la toux accompagnée d’un nez bouché ou d’un mal de gorge, priviliégiez-le.

Si votre toux est associée à un encombrement des bronches, optez plutôt pour le globuleux. En effet, sa plus forte concentration en eucalyptol lui confère de meilleures qualités expectorantes.

Posologie
  • Inhalation: c’est la voie la plus courante. L’eucalyptus radié est d’ailleurs l’un des composants principaux des fameuses ampoules toutes prêtes vendues en pharmacie et destinées à l’inhalation. Seul il fonctionne très bien aussi. Il suffit d’en verser 3 gouttes dans un bol d’eau bouillante que l’on viendra ensuite inhaler sous une serviette.
  • Application locale: on mélange 1 à 2 gouttes d’huile essentielle (radié ou globuleux) à de l’huile de macadamia, que l’on applique ensuite sur la poitrine (à partir de 7 ans).
❧ Menthe poivrée

Un autre bestseller en cas de rhume.

Bienfaits

Riche en menthol, elle est connue pour ses propriétés anti-douleur et anti inflammatoires. Le menthol aide également au relâchement des voies respiratoires. Elle est donc plus qu’indiquée si votre rhume s’accompagne de maux de têtes, mais elle est aussi terriblement efficace même sur les infections ne s’accompagnant pas de douleurs spécifiques.

Posologie

Quelle que soit la façon dont vous l’utilisez, il faut penser à diluer cette huile essentielle très puissante avant utilisation.

Personnellement je ne l’utilise que localement. En appliquant l’HE préalablement diluée dans une huile végétale, sur le front, les tempes et les sinus. N’oubliez pas de bien masser ces zones du bout des doigts pour plus d’efficacité. Idéal en cas de sinusite ou de nez bouché surtout s’ils s’accompagnent de maux de tête.

Origan

Un peu moins connue et plus complexe à utiliser, elle n’en reste pas moins d’une efficacité redoutable en cas de coup de froid.

Bienfaits

Elle a un potentiel anti-infectieux très important, ce qui en fait l’huile essentielle idéale en cas de gros rhume ou autre infection un peu plus sévère que la normale. C’est l’HE la plus puissante pour lutter contre les germes bactériens, fongiques, les protozoaires et autres parasites internes.

Posologie

Qui dit huile essentielle puissante dit précautions à prendre. L’utilisation de l’HE d’origan, surtout en voie locale, n’est recommandée qu’aux personnes ayant des connaissances approfondies d’aromathérapie.

  • Voie orale: 2 à 3 gouttes d’HE d’origan mélangée à des huiles essentielles de ravintsara et thym à thujanol, le tout sur une pastille neutre.
  • Voie locale: diluée dans une huile végétale (pas plus de 5% d’HE).

Les toutes prêtes

Si vous n’y connaissez rien en aromathérapie ou préférez la simplicité des mélanges tout faits vous pouvez aussi optez pour les ampoules en verre ou les capsules solubles à diluer dans de l’eau bouillante pour une inhalation en profondeur ou vous procurer un inhaleur comme celui-ci, que vous pourrez emporter partout.

huiles-essentielles-remèdes

Extrait de pépins de pamplemousse

Quelques petites gouttes bien souvent méconnues et pourtant diablement efficaces, tant en prévention qu’en traitement!

Bienfaits

L’extrait de pépins de pamplemousse (EPP) est un formidable antibiotique naturel. Il est d’ailleurs considéré comme l’antibactérien naturel le plus puissant. C’est sa très forte concentration en flavonoïdes qui lui confère ses propriétés. Ses molécules antioxydantes luttent contre le vieillissement prématuré de nos cellules et stimulent notre système immunitaire.

Posologie

Mélanger 15 gouttes d’EPP à un verre de jus d’orange pressée pour un coup de fouet garanti! Cette boisson aura aussi un effet antibiotique naturel. On peut en boire jusqu’à 3 fois par jours, en remplaçant le jus d’orange par de l’eau en fin de journée.

remède - pamplemousse

⤜ Drastix

J’ai découvert ce drôle de mélange au Canada. J’y ai attrapé un sacré coup de froid et me suis vue conseiller cette « teinture » pour le moins radicale, comme son nom l’indique. C’est efficace mais, je dois bien l’avouer, franchement répugnant. Au moins on a vite envie de guérir pour ne plus avoir à en boire!

Ingrédients
  • Hydraste 1:4 Hydrastis canadensis Biologique
  • Echinacea 1:2 Echinacea purpurea, E. angustifolia Biologique
  • Myrrhe 1:8 Commiphora myrrha Non certifié
  • Propolis 1:5 Propolis Biologique
  • Alcool (50 %)
Bienfaits et posologie

C’est un extrait de plantes utilisé en herboristerie traditionnelle pour prévenir et soulager les symptômes d’infections des voies respiratoires. Il a de nombreuses propriétés et est diablement efficace en cas d’affection du système respiratoire mais aussi d’infection virale.

Il est composé d’un mélange de plantes utilisées tant dans la médecine traditionnelle que moderne, qui ont toutes une action bien particulière.

L’échinacée n’est pas seulement une jolie fleur, elle est aussi « reconnue pour sa capacité à tonifier la réponse immunitaire« . L’hydraste agit, quant à elle, « globalement comme plante antimicrobienne et tonique du sang et des muqueuses et directement comme bactéricide et antiviral« . « La myrrhe est puissante localement, elle réduit les sécrétions, les expulse des voies respiratoires et a des effets bactéricides puissants ». Quant à la propolis, elle « complète le travail avec ses propriétés antibactériennes et antiseptiques« .

Ça n’est pas pour rien qu’il a pris le doux surnom de « casse-grippe ».

Pour ce qui est de la posologie, je prenais directement 2ml 2 fois par jour. Cependant, il est plutôt recommandé de le diluer dans un peu d’eau pour éviter l’irritation. Je vous ai prévenu, son goût est à mon sens infect et ça pique, mais comme m’a dit la dame qui me l’a recommandé, « ça détruit tout »!

remèdes-rhume-drastix

Petit apparté: de manière général, l’échinacée est une plante dont les effets sont reconnus dans le traitement des maladies respiratoires. C’est pourquoi vous en retrouverez souvent dans les remèdes naturels, que ce soit des sirops ou même des pastilles pour la gorge, comme celles-ci.

En prévention

Se soigner une fois que le mal est là ça n’est pas tout. Il est bon aussi de se prémunir contre ces petites infections qui, mine de rien, peuvent nous gâcher la vie.Je vous partage donc, avant de vous laisser, quelques gestes simples que j’effectue en prévention des rhumes et autres désagrément hivernaux.

⤜ Une cure de vitamines

Chaque année, rhume ou pas, nous suivons une cure de vitamines de 1 ou 2 mois. Nous la prenons souvent durant les mois de janvier et février, mais cela varie. Une fois l’hiver arrivé si vous commencez à ressentir un petit coup de mou n’hésitez pas à vous y mettre. Il existe un nombre incalculable de vitamines, en cocktail ou non.

Je vous partage celles que j’utilise le plus régulièrement. À adapter selon vos besoins.

❧ La vitamine B12.

Si vous êtes végétarien et surtout végétalien c’est celle qui est le plus susceptible de vous manquer. Avec une alimentation équilibrée les végéta*iens n’ont pas de carences en théorie sauf en vitamine B12, contenue principalement dans les ingrédients d’origine animale (viande, poisson, produits laitiers, oeufs). À noter que tout le monde n’est pas logé à la même enseigne même avec un régime identique. J’ai par exemple une carence en cette vitamine, mais pas mon chéri, alors que nous mangeons la même chose!

Il s’agit d’une vitamine essentielle dans le fonctionnement du système nerveux et cérébral. Au niveau cellulaire elle est essentielle au recyclage de 2 déchets toxiques, qui sous son action deviennent des substances utiles à notre organisme. Sa carence n’est donc pas à prendre à la légère. Elle dégrade le sang, le système nerveux et même l’ADN!

Si vous êtes végétalien, elle est à prendre en continu tout au long de l’année et non en simple cure ponctuelle.

Il est très facile de trouver des comprimés de vitamine B12 que ce soit en pharmacie ou dans des magasins bio. Faites tout de même attention à ce qu’ils soient adaptés pour les végétariens si vous l’êtes. Voici ici et des options disponibles en ligne.

La levure de bière, la spiruline ou encore les produits fermentés, en contiennent à petite dose. Mais, si vous êtes végétalien cela ne sera pas suffisant pour couvrir vos apports journaliers.

❧ Cocktail de vitamines

C’est l’option que nous avons choisie depuis plusieurs années. À noter que nous pouvons nous permettre de faire une cure de vitamines ponctuelle puisque nous sommes végétariens et non végétaliens. Je pense toutefois que je devrais songer à prendre de la vitamine B12 de façon permanente au vu de mes carences.

Ce sont souvent des mélanges très complets qui permettent de renforcer le système immunitaire en fournissant une dose importante de vitamines et autres composants essentiels dans une petite pastille. Il existe toute sorte de formules, à vous de trouver celle qui vous convient le mieux!

Pour notre part, nous utilisons le complèment Source of Life de Natures Plus.

C’est un mélange très complet, sans gluten et végétarien. Il contient des vitamines, des minéraux et des plantes et fournit entre autres l’apport journalier nécessaire en vitamine B12, C, D2, B6 et E. Il est également riche en fer, bétacarotène ou encore manganèse. Tous ces ingrédients sont indispensables à un bon fonctionnement de l’organisme et nous font parfois défaut, surtout en période hivernale.

❧ Acerola

Lorsque je mangeais encore de la viande, je me contentais d’un complèment en vitamine C en période hivernale. Pour cela rien de tel que l‘acérola. Cette petite cerise issue d’Amérique du Sud contient 20 à 30 fois plus de la fameuse vitamine qu’une orange ou un kiwi! Elle contient en outre des flavonoides et antioacines.

Elle a de nombreuses propriétés:

  • énergétique
  • anti-microbiennes
  • antioxidante
  • aide à l’absorption du fer
  • aide au métabolisme du collagène.

Combinée avec du propolis elle vous aidera encore plus à lutter contre les affections hivernales. Pour renforcer votre immunité prenez la avec du ginseng.

Elle se trouve facilement en pharmacie.

remèdes rhume vitamine
⤜ Une alimentation équilibrée

Cela va sans doute de soi, mais une alimentation équilibrée est la base d’une vie saine et d’un système immunitaire en bonne marche.

Il est très important de manger suffisamment de tout, des fruits, des légumes, des céréales etc. Si vous avez des carences n’hésitez pas à vous renseignez auprès de votre médecin afin de savoir quels aliments intégrer à votre routine pour faciliter les apports nécessaires.

Nous avons la chance en hiver d’avoir à disposition kiwi, oranges et autres agrumes, excellentes sources de vitamine C entre autres. Abusez-en! En hiver je prends au moins un verre de jus d’orange frais le matin et essaie toujours de manger d’autres fruits dans la journée.

Les bananes quant à elles sont une bonne source de magnésium tout comme le chocolat noir. Il est important de s’assurer de ne pas manquer de cet oligoélément indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Il est en effet essentiel au développement et à la reproduction cellulaire et assure la stabilité du système nerveux. Une carence en magnésium peut provoquer anxiété, crampes, troubles du sommeil ou encore fatigue chronique.

⤜Des boissons coup de pouce

Last but not least, une manière simple et gourmande de booster notre organisme est de consommer des boissons qui vous aideront à vous maintenir en forme.

❧ Kombucha

Si vous me connaissez un tant soit peu vous saurez que je ne jure que par cette boisson à base thé fermenté. J’en bois des litres chaque semaine. Ma consommation est sans nul doute un peu exagérée. Cependant, le kombucha a des propriétés étonnantes.

Riche en enzymes et probiotiques, il a de nombreuses vertus insoupconnées.

Il contribue ainsi au renforcement du système immunitaire puisqu’il régènere la flore intestinale et aide le corps à renforcer sa résistance aux maladies. Il favorise donc aussi une bonne digestion. Le kombucha contient également des antioxydants, ce qui permet de neutraliser les radicaux libres en excès dans l’organisme. Il joue donc un rôle dans la lutte contre le vieillissement des cellules. Enfin, il s’agit d’un diurétique naturel qui aide à éliminer les toxines. On lui attribue même des propriétés anti-microbiennes et anti-biotiques!

C’est une boisson qui contient en outre peu de sucres, elle ne favorise donc pas une prise de poids ou autres désagréments. Attention toutefois, tous les kombucha ne se valent pas en la matière, faites attention à la composition.

Je bois essentiellement du kombucha de chez karma, disponible en Espagne chez Veritas et en France dans la plupart des magasins bio. Pour les barcelonais, celui fabriqué artisanalement par Teresa Carles est une merveille!

prévention - kombucha
❧ Karma Botanic

Ma marque chouchoute de kombucha a diversifié son offre et propose maintenant une ligne « botanik ». Une gamme de boissons à base d’extraits de plantes parfaite pour booster votre système immunitaire. En effet, l’une contient du curcuma et l’autre du gingembre, dont je vous ai déjà vanté les mérites plus haut!

Attention, elles ont un goût très prononcé! Si j’adore celle au gingembre, la version au curcuma ne m’a, en revanche, pas du tout plu!

prévention - rhume - botanik

***

Que pensez vous des remèdes naturels anti-rhume?

En consommez-vous également ou préférez-vous les médicaments conventionnels?

Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site web utilise des « cookies » afin d'optimiser l'accès et le service lors de vos visites. Accepter En savoir plus